ZEbet
 150€  OFFERTS!
Winamax
 110€  OFFERTS!
Betclic
 100€  OFFERTS!
EXCEPTIONNEL 10€ offerts + 100€ de Bonus chez WINAMAX   ICI

Coupe du Monde 2018 : quel continent vainqueur ?

|

Alors que le coup d’envoi de la Coupe du Monde de football sera donné le 14 juin prochain, de nombreux marchés sont d’ores et déjà ouverts chez les différents bookmakers. Gros plan aujourd’hui sur celui concernant l’origine du vainqueur.

Trente deux nations, autant de sélectionneurs, 5 continents et 736 joueurs : voilà ce qui vous attend cet été avec la 21e édition de la Coupe du Monde de la FIFA. Organisée en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018, la plus grande compétition du globe, tous sports confondus, va voir s’affronter le meilleur du football international, avec à la clé le titre de champion du Monde pour quatre ans. Quelques tendances se font déjà ressentir, comme les favoris ou même les grosses cotes à tenter, et c’est notamment vers une lutte entre les formations d’Europe et d’Amérique du Sud que l’on semble se diriger. Mais alors justement, quel continent saura sortir vainqueur de ce mondial ? Les formations européennes seront-elles favorisées ? Une nation africaine peut-elle créer l’exploit ? Analyse.

Qu’en dit l’histoire ?

France Coupe du Monde 1998

Historiquement déjà, il faut savoir que ce sont les nations européennes qui mènent au palmarès de la Coupe du Monde. Avec un total de 11 titres, dont 4 pour l’Allemagne et l’Italie, les sélections du Vieux Continent ont performé ces dernières décennies, mettant à mal les nations des autres continents. Alors certes, avec 9 titres - 5 pour le Brésil, 2 pour l’Argentine et 2 pour l’Uruguay - l’Amérique du Sud n’est pas très loin, mais quand on sait que ce sont l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne qui ont remporté les trois dernières éditions le décor est planté. 

Europe, encore favorite

Rien d’étonnant donc, à voir la tendance qui se présente déjà chez les bookmakers : l’Europe est clairement attendue. Avec une cote moyenne de 1.25 pour un sacre final cet été, le continent qui se reposera sur l’Allemagne, la France ou encore l’Espagne possède de belles chances de conserver le titre en 2018. Derrière, l’Amérique du Sud du trio Argentine-Brésil-Uruguay est annoncée logiquement outsider (cote de 2.80), devant l’Afrique (35.00), l’Amérique du Nord (50.00) et l’Asie (70.00). Et nos experts alors, qu'en disent-ils dans leurs pronos Coupe du Monde 2018 ?

L’intérêt de miser sur l’Amérique du Sud

Bresil Coupe du Monde 2018

Si nous devions nous prononcer sans penser aux cotes, nous nous tournerions sans doute vers une victoire d’une nation européenne au cours de ce Mondial 2018. Maintenant, quand on voit la cote de 1.25 proposée, nous sommes clairement en droit de nous poser des questions. Miser sur l’Amérique du Sud, cote proposée à 2.80, qui comptera tout de même sur le Brésil et l’Argentine n’est elle finalement pas la meilleure option d’un point de vue parieur ? Avec des joueurs comme Neymar ou Messi, le talent est sans doute là pour retrouver le trophée perdu en 2002 (Brésil victorieux). Quand on sait qu’il faudra compter en plus sur l’Uruguay du duo Suarez-Cavani, et sur la Colombie de Radamel Falcao, on se dit qu’une petite mise sera loin d’être bête. On parle tout de même là de tripler la mise, alors cela se tente aisément. 

Pourquoi ce sera compliqué pour l’Afrique

Afrique Coupe du Monde 2018

Derrière les deux mastodontes, c’est le continent africain qui sera considéré comme le troisième favori pour le sacre final lors de cette Coupe du Monde. Toutefois, avec une cote de 35.00, il est d’ores et déjà clair que les experts n’accordent pas beaucoup de crédit à cette hypothèse, même s’il faut le dire les nations africaines ont largement progressé ces dernières années. Il n’y a d’ailleurs qu’à regarder les joueurs qui risquent d’être présents sur les pelouses russes cet été : Mohamed Salah, Sadio Mané, John Obi Mikel, Kelechi Iheanacho…le talent est bien là en Afrique. Le problème, est que la concurrence s’annonce sévère dès la phase de poules cet été. L’Égypte devra par exemple se défaire de l’Uruguay et du pays hôte, le Maroc n’aura pas beaucoup de chances de sortir le duo Espagne-Portugal, le Nigéria devra se frotter à l’Argentine, la Croatie et l’Islande, pendant que la Tunisie affrontera le tandem Angleterre-Belgique. La plus grande chance résidera dans le groupe H avec le Sénégal, opposé à la Colombie au Japon et à la Pologne. Malheureusement pour Mané et compagnie, si la logique est respectée ce seront les Belges ou les Anglais qui se dresseront devant eux en huitième de finale. Autant dire qu’une victoire finale d’une nation africaine s’annonce encore une fois compliquée.

En bref…

  • 32 nations
  • 14 européennes
  • 5 Sud-Américaines
  • 5 Africaines
  • 5 Asiatiques
  • 3 Nord-Américaines
  • Le coup à tenter : Amérique du Sud (2.80)

     

Cela peut vous intéresser aussi :