ZEbet
 150€  OFFERTS!
Winamax
 100€  OFFERTS!
Betclic
 100€  OFFERTS!
100€ offerts chez POKERSTARS SPORTS !   C'EST ICI !

Comment gagner aux paris sportifs ?

Comment gagner aux paris sportifs ? Conseils

(Pas le temps pour lire ? Retrouvez notre résumé vidéo en bas de page !)

« Vivre, c'est prendre un risque, et faire un sacrifice pour tenter d'obtenir quelque chose de plus important. C'est aussi l'essence même d'un pari » disait Yumeko Jabami dans la série « Gambling School ». En remontant l'histoire de l'humanité, on remarque en effet que le pari a toujours été au cœur des différentes activités. Déjà dans l'Antiquité, les combats de gladiateurs étaient soumis à un système de pari, permettant aux spectateurs de miser de l'argent sur un combattant.

Aujourd'hui, c’est l'offre de contenu sportif qui est devenue indissociable du pari, et la plupart des spectateurs assidus du paysage sportif français sont inscrits chez un ou plusieurs bookmakers comme Betclic, Winamax ou ZEbet. Pourtant, très peu d'entre eux émargent en positif, et si certains ont des gains qui peuvent monter très haut, il ne s'agit là que d'une infime partie des parieurs. La plupart se rendront compte, en compilant leurs gains et leurs pertes, qu'ils sont finalement loin de la barre du zéro.

Alors, gagner est il difficile à ce point ? La réponse est évidemment positive, sinon les sites de pari sportifs devraient mettre la clé sous la porte rapidement. Alors, que faire pour tenter de se construire des gains sur le long terme ? Sur cette page, nous vous offrons les conseils de nos meilleurs spécialistes, qui vous dévoilent leurs astuces pour accumuler un maximum de gains. Si le risque zéro n’existe évidemment pas, ces conseils pourraient véritablement changer les résultats de vos paris sportifs.

150€ offerts : Ouvrir un compte Zebet !

Comment faire pour gagner aux paris sportifs ?

  • Etablir une stratégie
  • Repérer les cotes les plus avantageuses
  • Profiter des bonus
  • Ne pas miser plus que raison
  • S’appuyer sur des spécialistes

Etablir une stratégie

Parier, surtout dans le sport, ne permet jamais d'avoir 100% de chances de gagner. Il est donc nécessaire d'établir une stratégie avant de se lancer, qui reposera sur un grand nombre de facteurs.

Premièrement, il est important de définir un montant de base, ce qui influera sur votre manière de parier. En effet, si vous partez avec une base de 10 à 50 euros, mieux vaut privilégier les cotes oscillant entre 2 et 2.50 afin de compenser les mises un peu plus légères, alors qu'avec un montant de départ entre 100 et 200 euros, la meilleure tactique serait de jouer des cotes relativement basses (entre 1.30 et 1.60). Les risques encourus sont assez similaires d'une méthode à l'autre, donc il est important de se fier uniquement à ses capacités, comme nous le verrons plus tard.

Dans votre stratégie, il est également important de prévoir une utilisation avec parcimonie du combiné. Si les gains potentiels peuvent parfois faire tourner la tête des parieurs, vous diviserez vos chances de victoires à chaque sélection ajoutée dans un pari combiné. Et ne vous fiez pas aux photos des vainqueurs sur Twitter et autres, qui montrent des gains supérieurs à 10.000 euros dans un combiné de dix rencontres, cela ne représente qu'un très faible ratio de parieurs. On reste donc mesuré.

De plus, au moment de tenter un pari considéré comme « risqué » (cote totale supérieure à 4.00), l'une des priorités sera de sécuriser votre mise sur une cote plus basse, afin de vous assurer au moins de ne pas perdre d'argent. Même si le risque zéro n'existe pas, certaines cotes s'en rapprochent de très près, et ce sont celles ci qui peuvent vous maintenir à flots en cas d'échec. Concrètement, si vous réalisez un pari un peu fou, placez une autre mise plus raisonnable dans le même temps, dont les gains potentiels couvriront vos pertes de l’autre côté. C’est un principe de base pour beaucoup de parieurs.

Enfin, s'il y a une erreur qu’il faudra éviter à tout prix, c'est bien de vouloir se diversifier en tentant plusieurs disciplines. En effet, si l’on peut se considérer spécialiste d'un sport en particulier, grâce à une longue expérience ou à beaucoup de renseignements, il est quasiment impossible d'obtenir ce niveau de performances dans plusieurs sports. Il apparaît donc primordial de rester focalisé sur sa discipline de prédilection, afin de limiter les approximations dans un pari. On ne tente pas un combiné sur la NBA, si l’on ne sait pas ce qu’est un shoot à trois points !

Repérer les cotes les plus avantageuses

La cote est le ciment même du pari sportif. Elle représente à la fois un gain potentiel, un élément de calcul mais surtout elle permet de se donner un ordre d'idée sur les forces en présence lors d'un match ou d'une compétition. Par exemple, lors d'une rencontre de NBA, si vous ne maitrisez que peu ce sport (déjà que faites vous là ? On vous a conseillé de vous limiter à votre spécialité !) il vous suffira de regarder l'équipe la mieux cotée pour avoir une idée du favori, même si c'est une variable qui reste assez aléatoire.

La recherche de cote est donc l'une des principales occupations d'un parieur. Il faut savoir trouver le juste milieu entre une cote trop faible, et une cote trop risquée. Les cotes situées entre 1.40 et 1.60 apportent la plupart du temps un bon rapport qualité/sécurité, et en combiner simplement trois permet d'obtenir un total assez peu risqué, avec une cote totale oscillant tout de même entre 2.74 et 4.10. Cela permet donc de remporter 17 à 30 euros de gains (27€ à 40€ moins la mise de 10€) avec un taux de risque des plus faibles. Ce genre de « petit » combiné ne sera donc pas à négliger.

Aussi, apprenez également à discerner les bonnes affaires parmi les cotes élevées. Les bookmakers ne prennent pas forcément le facteur psychologique en compte au moment d'enregistrer les cotes, et certains aspects du match, pourtant importants, peuvent être passés à la trappe. Par exemple, si le PSG est proposé à 2.30 contre le Real Madrid au Bernabéu, contre 2.90 pour les Merengues, mais qu'au dernier moment les stars parisiennes sont forfaits, miser sur le PSG n'apparait peut être plus comme une évidence, et la cote du Real deviendrait alors intéressante à miser, dans une optique de gains plus importants. Repérer les cotes avantageuses, oui donc, mais en conservant un très grand aspect d’analyse derrière.

Profiter des bonus de bienvenue

Pour réussir dans le pari sportif, il ne faudra pas non plus passer à côté des bonus de bienvenue. A l'inscription sur la quasi-totalité des bookmakers, vous pouvez effectivement obtenir une offre de bienvenue généreuse, allant de 100 à 200 euros de paris offerts ou remboursés. Ces offres, si elles nécessitent la création d'un compte, permettent notamment de prendre plus de risques au départ, en s'assurant un matelas de survie en cas d'échec. Pour les plus frileux, miser cet argent sur une cote assez maigre permettra aussi d'obtenir des gains non-négligeables, qui resteront bons à prendre. Il ne faudra donc pas manquer ces fameux bonus, que nous avons d’ailleurs classés sur cette page spéciale.

Ne pas miser plus que raison

Quatrième point : rester mesuré. Si le pari est une activité amusante, qui peut parfois provoquer des sensations d'ivresse, c'est bien parce qu'il met en jeu ce qu'il y a de plus précieux en dehors de la vie pour un homme : l'argent. C'est pourquoi il faut savoir se limiter avant de tomber dans l'addiction. Comme vous pourrez le trouver dans les modalités d'inscription sur chaque site, le pari peut engendrer une dépendance de la même manière que le tabac ou l'alcool, et peut provoquer un endettement conséquent du joueur.

Depuis peu, les bookmakers fixent même des limites de mise et des limites de dépôt, au moment de l'ouverture du compte d'un joueur, pour que celui ci parvienne à se limiter dans son jeu et ne dépasse pas un montant critique.

Il faudra donc veiller à jouer avec parcimonie, et ne pas miser trop par rapport a votre capital. Généralement, mieux vaut éviter de dépasser une mise de plus de 8% de votre fond alloué. Concrètement, si vous placez votre limite à 200 euros, il est essentiel de ne pas parier plus de 16 euros d'un seul coup sur un même ticket. Les risques encourus deviendraient alors trop élevés. A retenir, évidemment.

S’appuyer sur des spécialistes

Enfin, dernier petit conseil : la formation d’un groupe de parieurs. En plus de suivre les conseils de nos spécialistes Sportytrader, qui passent tout de même régulièrement de nombreux paris gagnants, vous pourrez également vous allier avec d'autres parieurs, spécialisés dans d'autres disciplines que la votre. Si votre domaine de prédilection est par exemple le football, et que vous avez un ami mordu de NBA qui passe des nuits blanches devant les Raptors, les Bulls ou les Celtics, un collègue originaire du Sud-ouest pour qui le rugby est une tradition familiale et une connaissance spécialisée en tennis, n’hésitez pas à vous appuyer sur eux. Souvent, la consultation de plusieurs avis en vue de confirmer (ou non) votre ressenti vous fera gagner du temps et de l’argent. C’est d’ailleurs dans cette optique que nous avons développé notre offre de pronostics sportifs. Tout est compris ? Alors bons jeux à vous, et que la chance vous accompagne !

Vidéo : Comment gagner aux paris sportifs ?

A voir aussi sur le pari sportif