ZEbet
 150€  OFFERTS!
Winamax
 100€  OFFERTS!
Betclic
 100€  OFFERTS!
100€ offerts chez POKERSTARS SPORTS !   C'EST ICI !

Comment calculer les cotes ?

Calculer Cotes - Paris Sportifs

Une cote, dans le domaine du pari sportif, est un élément chiffré que l’on associe à un pari donné, pour déterminer, d’une part, les chances que ce dernier soit gagnant, et, d’autre part, les gains que l’on peut obtenir en misant dessus. Vous voulez par exemple parier sur une victoire de Liverpool contre Arsenal ? Il faudra alors miser sur la cote associée au pari « Victoire de Liverpool » chez le bookmaker. C’est la base même du pari.

Meilleures cotes : ouvrir un compte Winamax !

Cote et Pari : comment ça marche ?

En ce qui concerne le pari, une cote va donc être un élément central, puisque c’est elle qui déterminera les gains à empocher en cas de pari gagnant. En appliquant la formule Cote x Mise, vous obtiendrez effectivement la somme à remporter en cas de succès, et saurez donc si votre mise vaut réellement le coup d’être tentée. Prenons l’exemple d’un match entre Bordeaux et Rennes pour illustrer ces propos.

Pour ce match, vous voyez bien les Bordelais l’emporter sur leur pelouse face aux Bretons. Muni d’un budget de 20€ à parier, vous vous rendez donc chez le bookmaker de votre choix, pour découvrir la cote proposée pour ce pari. Offerte à la valeur de 2.00, cette dernière vous promet donc 40€ de gains bruts, en cas de succès (Cote de 2.00 x Mise de 20€ = 40€). Vous estimez donc que le risque vaut le coup d’être pris, et pariez alors vos 20€ sur la cote du pari « Victoire de Bordeaux ». Un raisonnement simple, qui s’appliquera à n’importe quel pari sportif.

Lire une cote = connaître les probabilités

Nous venons de le dire, une cote déterminera donc toujours les gains potentiels d’un pari sportif. Ce qui en résulte donc aussi, est qu’au plus une cote sera grande, au plus les gains potentiels de votre pari le seront, le calcul étant une multiplication. Illustrons de nouveau cette relation avec l’exemple du duel entre Bordeaux et Rennes. La cote d’un succès de Bordeaux étant à 2.00, et celle d’un succès de Rennes étant à 3.00. La mise est, elle, de 20€.

Pour ce match, vous obtiendrez alors potentiellement 40€ de gains si vous pariez sur une victoire de Bordeaux (2.00 x 20), tandis qu’un pari sur une victoire de Rennes pourra vous offrir 60€ (3.00 x 20). Une différence de gains qui s’expliquera alors par la différence de probabilités entre les deux paris à être gagnants, Bordeaux ayant plus de chances que Rennes de l’emporter devant son public. Une logique que l’on peut d’ailleurs traduire par un calcul, celui des probabilités d’une cote.

Calcul des probabilités avec une cote

Grâce à la formule (1/cote) x 100, vous allez ainsi pouvoir évaluer les probabilités de votre pari à être gagnant, selon la cote offerte par le bookmaker. Encore, reprenons l’exemple du match entre Bordeaux et Rennes pour imager. On s’aperçoit alors que :

  • Pour le pari « Victoire de Bordeaux » : (1/2.00) x 100 = 50. Selon le bookmaker, Bordeaux a 50% de chances de gagner le match.
  • Pour le pari « Victoire de Rennes » : (1/3.00) x 100 = 33. Selon le bookmaker, Rennes a 33% de chances de gagner.

On voit donc bien qu’au plus un pari a de chances d’être gagnant, au moins les gains potentiels seront élevés, et inversement. Ce sera alors à vous, en tant que parieur, d’estimer si vous êtes ou non d’accord avec les estimations du bookmaker, et s’il est intéressant de parier sur le résultat que vous imaginiez.

Des cotes fixes, mais des variations possibles

Concernant ces fameuses cotes en termes de paris sportifs, ayez aussi en tête qu’elles pourront toujours varier de valeur en fonction du temps et de plusieurs événements. Ainsi, si une victoire de Bordeaux contre Rennes est proposée à la cote de 2.00 quatre jours avant la rencontre, il n’est pas impossible de la voir baisser à 1.80 quelques heures avant le coup d’envoi, si le meilleur joueur de Rennes se blesse par exemple, ou que le club breton annonce privilégier le match suivant en coupe d’Europe.

Si la cote sur laquelle vous jouerez sera toujours fixe sur votre coupon de paris, ne vous étonnez donc pas si elle varie chez le bookmaker au fil du temps. Le petit « jeu » consistera alors, vous l’aurez compris, a parier au meilleur moment possible pour obtenir les gains optimaux.

Pourquoi comparer les cotes ?

Nous venons de l’expliquer plusieurs fois, au plus une cote sera grande, au plus les gains potentiels du pari le seront. Dès lors, vous comprendrez donc qu’il sera toujours intéressant pour vos cagnottes de comparer ces cotes chez l’ensemble des sites de paris sportifs, ces derniers ne proposant pas toujours les mêmes valeurs pour un pari identique. Reprenons une dernière fois l’exemple du match Bordeaux-Rennes, ouvert aux paris chez trois bookmakers différents :

  • Je mise 20€ sur le succès de Bordeaux, cote de 2.00 chez Zebet = 20 x 2.00 = 40€ de gains potentiels
  • Je mise 20€ sur le succès de Bordeaux, cote de 1.97 chez Bwin = 20 x 1.97 = 39.40€ de gains potentiels
  • Je mise 20€ sur le succès de Bordeaux, cote de 2.00 chez PMU = 20 x 1.90 = 38€ de gains potentiels

Pour la même mise sur le même pari sportif, on voit alors qu’un pari à la meilleure cote de 2.00 chez Zebet rapportera 40€, tandis qu’un pari chez la plus basse cote de 1.90 (PMU) offrira 2€ de moins (38€). Vous comprendrez donc facilement l’intérêt de comparer systématiquement les cotes proposées chez les différents sites du marché. Vos cagnottes en dépendent !

A voir aussi sur le pari sportif