ZEbet
 160€  OFFERTS!
Winamax
 200€  OFFERTS!
Betclic
 100€  OFFERTS!
200€ OFFERTS avec WINAMAX !   C’est par ici

Comment les bookmakers fixent les cotes ?

Bookmakers - Calcul des cotes

Vous aimez les paris sportifs, et vous vous êtes toujours demandé comment les bookmakers fixaient leurs cotes ? Nous vous répondons sur cette page.

Voici les grands paramètres que prennent en compte les bookmakers pour fixer les cotes :

  • La marge
  • Le nombre de mises
  • Les probabilités

D’autres paramètres existent aussi. Pour tous les découvrir, poursuivez votre lecture.

Winamax : profitez des meilleures cotes !

Les bookmakers s’offrent une marge

Notez premièrement, et c’est bien normal, que les bookmakers s’accordent une marge sur chacune des cotes, ce qui leur permet de gagner de l’argent. Toute entreprise doit faire du profit, sinon elle est vouée à la faillite. Un bookmaker est aussi une entreprise et doit donc générer du profit.

Pour ce faire, les bookmakers proposent donc des cotes ajustées en fonction des probabilités, qui leur permettent d'être rentable sur le long terme. Une cote est offerte à 1.50 sur un pari probable ? Sachez qu'en réalité, le bookmaker l'estime plutôt à 1.55 ou 1.60. C'est ainsi que les sites de paris sportifs fonctionnent.

Les bookmakers, comme vous parieurs, ne gagneront pas de l’argent à tous les coups et sur chaque match. Mais sur le long terme, ce sont bien eux les grands gagnants.

Plus de paris, des cotes plus basses

Chez chaque bookmaker, les cotes sont également revues à la baisse lorsqu’il y a trop de paris effectués dessus. Il s'agit ici de limiter la casse en cas de scénario validé.

En effet, lorsqu’une cote est considérée comme “cadeau”, les parieurs n'hésitent pas à miser et c’est très clairement à perte pour les bookmakers. Ces derniers baissent donc cette cote pour la rendre moins intéressante et diminuer le nombre de mises engagées, diminuant ainsi le montant de leurs pertes éventuelles. L'objectif est de trouver le juste milieu entre l'attractivité et la rentabilité.

Un conseil donc, si une cote vous paraît “donnée”, misez rapidement avant qu’elle ne diminue considérablement. Cela pourra vous permettre de cumuler des gains assez facilement.

Les probabilités, le casse tête du lycée

Les probabilités. Un vague souvenir du cours de mathématiques que vous avez surement préféré oublier. Et pourtant, elles sont primordiales dans le pari sportif !

En utilisant la formule “(1/cote) x 100”, vous pourrez calculer la probabilité qu’a votre pari d’être gagnant selon le bookmaker.

Par exemple, pour un Chelsea-Rennes en Ligue des Champions :

  • Pour le pari “Victoire de Chelsea” : (1/1.30) x 100 = 76.9. Selon le bookmaker, Chelsea a 76.9% de chances de gagner.
  • Pour le pari “Victoire de Rennes” : (1/11) x 100 = 9. Selon le bookmaker, Rennes a 9% de chances de gagner.

C'est notamment grâce à ce calcul que les bookmakers fixent leurs cotes. Cela leur permet de déterminer la marge qu'ils peuvent appliquer, et donc les valeurs à proposer sur chaque rencontre. 

De nombreux autres paramètres

Pour fixer leurs cotes, d'autres paramètres sont également pris en compte par les bookmakers.

Par exemple, une équipe comme Barcelone qui reçoit un club qui se bat pour le maintien aura bien évidemment une très petite cote. Si le club catalan reçoit le Real Madrid ou le Bayern Munich, les cotes seront beaucoup plus équilibrées et proches.

Ensuite, il y a la forme de l’équipe. Une équipe encore invaincue et qui vient d’enchaîner 5 victoires verra sa cote baisser au fur et à mesure que l’équipe enchaîne les bons résultats. Au contraire, celle de son adversaire aura tendance à être plus haute que ce qu’elle n'aurait dû être.

Après, il y a aussi l’enchaînement des matchs, les suspensions, les blessures, etc. Un club, même un top club européen, privé de ses 3, 4 ou 5 meilleurs joueurs, verra sa cote considérablement augmenter. Évidemment, c’est plus compliqué de gagner sans ses meilleurs éléments sur le terrain.

Sans oublier le calendrier ! Une équipe européenne par exemple, qui a un match crucial à jouer le mardi ou mercredi, aura peut-être tendance à faire jouer les remplaçants le week-end si le match n’est pas considéré comme important. La cote de l’équipe augmentera donc en considération.

Comme vous pouvez le constater, il y a énormément de paramètres à prendre en compte par les bookmakers pour calculer des cotes. Ils doivent penser à leur profit tout en restant attractif pour les joueurs.

Un énorme travail donc, qui nous mène à penser que le meilleur reste sans doute de rester de l'autre côté de l'écran.

Autour des bookmakers