1er PARI REMBOURSE chez Betclic si vous le perdez   INSCRIVEZ-VOUS !

Pronostic Miami, USA

Retrouvez nos pronostics pour les principaux matchs ATP et WTA du Masters 1000 de Miami.

Masters Miami : un boulevard pour Federer ?

Sacré à Indian Wells au terme d'un tournoi exceptionnel, Roger Federer sera le favori du côté de Miami. Et pour cause, ni Murray ni Djokovic – pourtant triple tenant du titre – ne se déplaceront en Floride. Une hécatombe pour le tournoi, qui compte sur le plus grand de tous les temps, mais aussi Nadal, Kyrgios, Stan ou autre Nishikori pour alimenter les fans en décharges émotionnelles. Les forfaits conjugués des deux meilleurs mondiaux, blessés, s'ajoutent à ceux déjà connus de Raonic, Tsonga, Gasquet ou encore Monfils. Toutes ces absences ouvrent de belles perspectives aux outsiders. Alors, qui profitera de ce rendez-vous pour marquer les esprits ?

Roger sur sa planète

C'est le meilleur de tous les temps, mais aussi du moment. Vainqueur de son 19e tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie, Federer est entré un peu plus dans la légende en soulevant le Masters d'Indian Wells, dimanche dernier. Plus titré à ce niveau de compétition depuis Cincinnati 2015, Roger confirme qu'il est redevenu le patron du circuit sur surface rapide. Impuissants face à un "GOAT" à la fois aérien et libéré côté revers, Nadal (6-2 6-3), Sock (6-1 7-6) ou encore Wawrinka, battu (6-4 7-5) en finale, pourront en témoigner.

Avant d'attaquer une saison sur terre qui s'annonce plus délicate, le Suisse se verrait bien enchaîner du côté de Miami. Tout sauf entamé physiquement après avoir notamment été éxempté de quart en Californie suite au forfait de Kyrgios, Federer est l'homme à battre dans ce deuxième Masters 1000 de la saison. Sans pression mais toujours aussi déterminé, il se souviendra sans doute avoir remporté Indian Wells les deux mêmes années qui l'ont vu soulever le Masters Miami (2005, 2006). Dans des conditions de jeu légèrement plus rapides mais très proches, un nouveau doublé est plus que jamais d'actualité.

Des places à prendre

Les absences de Djokovic et Murray ouvrent de belles perspectives aux outsiders. Sortis prématurément à Indian Wells, les deux leaders du circuit ATP ont par exemple permis à Carreno-Busta ou encore Sock de rallier les demies. Torpillé par Roger au stade des huitièmes de finale, Rafael Nadal sera particulièrement revanchard dans ce tournoi. Derrière le roi, c'est sans doute l'Espagnol qui semble avoir les meilleures chances d'aller au bout. Malgré son statut de 5e mondial, Kei Nishikori s'est montré beaucoup trop fragile à Indian Wells (battu par Sock en quart) pour jouir du statut d'outsider dans ce tournoi. Pas dans le coup physiquement, le Japonais est décidémment tombé dans l'anonymat. Il comptera sur la saison sur ocre pour retrouver des couleurs.

Battu en finale par Roger à Indian Wells, Wawrinka aura lui envie de monter en puissance. "Stanimal" a toutefois avoué qu'il se sentait extrêmement fatigué après ce premier MS1000 de la saison. Pas étonnant pour celui qui a livré deux énormes combats, bouclés au bout du tie-break de la troisième manche, face à Nishioka (8e) et Thiem (1/4). S'il parvient à éviter les pièges, le Suisse sera tout de même un sérieux prétendant au titre. Dimitrov et Del Potro font également partie de la liste. Extrêmement solide depuis la reprise (17v-3d, deux titres), le Bulgare, sorti au terme d'un énorme match par Sock au 3e tour (3-6 6-3 7-6), aura à coeur de confirmer son embellie. Concernant Juan Martin, battu par Djokovic dès le 3e tour (7-5 4-6 6-1), sa frappe de mammouth peut faire des ravages sur cette surface légèrement moins abrasive, donc plus adaptée à son style de jeu.

La "Next Gen" voudra aussi entrer en action à Miami. Dominé par Kyrgios en huitièmes, Sascha Zverez voit en ce tournoi une belle occasion de faire sensation. Contraint de renoncer à son quart face à Federer en raison d'une intoxication alimentaire alors qu'il venait tout juste d'infliger une défaite humiliante à Djokovic, son bourreau australien sera justement l'un des joueurs à suivre. A ces deux-là s'ajoutent Thiem. De plus en plus régulier, l'Autrichien a les armes pour aller au bout. Il y a enfin tout un contingent de joueurs solides et réguliers, tout à fait capables de piéger les meilleurs. On pense particulièrement à Goffin et Bautista-Agut, mais aussi à Cuevas, Carreno-Busta ou encore le Français Lucas Pouille.