Pronostic Foot pour vos paris en ligne

Pronostic 6 Nations

Pronostics

Cyclisme
Tour de France 2016

Jeux Olympiques
Pronostic JO 2016

Foot
Ligue des Champions

Formule 1
Formule 1

Foot
Ligue 1

Football
Ligue 2

Foot
Europa Ligue

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement en quelques instants pour être sûr de ne manquer aucun des pronostics de nos experts
et de bénéficier de tous les avantages de SportyTrader.com !

Six Nations 2016, les forces en présence

Cette édition 2016 du tournoi des VI Nations marque pour de nombreuses équipes le début d'une reconstruction. Après des résultats désastreux en Coupe du Monde où aucune nation de l'hémisphère nord n'est parvenue à se hisser au stade des demi-finales, des changements sont attendus au sein des sélections. Eddie Jones a ainsi remplacé Stuart Lancaster au poste de sélectionneur de l'équipe d'Angleterre. Même chose en France où Guy Novès prend la succession de Philippe Saint-André. Quant à Jacques Brunel, le sélectionneur italien, il sera remplacé à la fin de la saison par l'entraîneur des Harlequins Conor O'Shea. Plus que les résultats, ce seront les intentions qui seront scrutées par les observateurs et supporters. L'Irlande a l'occasion de réaliser le triplé après l'avoir emporté en 2014 puis en 2015 à l'issue d'une dernière journée complètement folle ! Ce tournoi s'annonce très ouvert avec un niveau qu'on aura rarement vu aussi homogène. De quoi nous réserver du spectacle et, espérons le, du suspense !

La France en quête de renouveau

Viri Vakatawa

Tout est à rebâtir dans cette équipe et une page s'est tournée avec les retraites du capitaine Thierry Dusautoir ou encore de Dimitri Szarzewski, Pascal Papé et Frédéric Michalak. De nombreux jeunes viennent renforcer l'effectif et l'attraction principale sera sans doute le monstre Virimi Vakatawa, tout droit venu du rugby à 7. Le temps de jeu risque d'être très réparti entre les joueurs afin que chacun puisse démontrer son potentiel et sa capacité à élever son niveau de jeu lors des rencontres internationales. Guy Novès pourra toujours compter sur ses cadres Guilhem Guirado, qui hérite du capitanat, Damien Chouly, Louis Picamoles ou encore Wesley Fofana. Globalement c'est un message de changement qui est donné par le nouveau sélectionneur avec 9 joueurs qui ne comptent aucune sélection avec le maillot bleu.

Les Bleus auront par chance certainement le calendrier le plus favorable de toutes les nations engagées. Ils accueilleront en ouverture du tournoi l'Italie (06.02) puis l'Irlande (13.02) toujours au Stade de France. Après une trêve d'une semaine, les Tricolores auront un déplacement délicat au Pays de Galles (26.02) suivi d'un autre match à l'extérieur en Ecosse (13.03). Le tournoi des Français s'achèvera le 19 mars contre l'Angleterre avec l'avantage de connaître les résultats des autres équipes puisque les deux autres matchs auront eu lieu plus tôt dans la journée.

Pour parier sur une victoire des Bleus dans le Tournoi, Bwin vous propose une belle cote de 5.75 !

L’Angleterre, une cicatrice à refermer

Mike Brown

Plusieurs équipes ont déçu lors de la dernière Coupe du Monde mais la plus grande désillusion a été pour l'Angleterre qui n'est pas parvenue à s'extirper des phases de poule. Il est vrai qu'avec la présence de l'Australie, du Pays de Galles et des Fidji en compagnie de l'Angleterre dans la poule A la tache était ardue mais l'élimination aussi précoce du pays hôte avait eu l'effet d'un tremblement de terre sur la planète ovale. Eddie Jones vient d'être propulsé à la tête de la sélection anglaise après son excellente Coupe du Monde avec le Japon. A l'instar de la France, il s'appuiera sur un groupe composé de cadres comme Chris Robshaw, Mike Brown et les deux ouvreurs Owen Farell et George Ford. A noter aussi le retour avorté de Chris Ashton qui était le grand absent de la liste de Stuart Lancaster lors du dernier Mondial. Coupable d'une agression sur Luke Marshall, il a été suspendu pour l'intégralité de l'édition 2016. Quelques jeunes font aussi leur apparition dans le groupe avec par exemple Josh Beaumont, Matt Kvesic, Maro Itoje, Eliott Daly ou encore Jack Nowell. Sur le papier l'effectif est très séduisant. Reste à savoir si le sélectionneur sud-africain réussira à poser sa rigueur et sa précision sur le jeu de son équipe. L'Angleterre aura trois déplacements dans ce tournoi mais recevra ses deux principaux rivaux puisque l'Irlande puis le Pays de Galles se rendront à Twickenham lors de la troisième et la quatrième journée. Avec une cote de 2.65, l'Angleterre est le favori fragile de ce Tournoi des Six Nations 2016 pour bwin.

La passe de trois pour l'Irlande ?

Rory Best

A la faveur d'un dernier succès en Ecosse (10-40), le XV du Trèfle avait soufflé le trophée continental au Pays de Galles et à l'Angleterre en 2015. Après une belle Coupe du Monde où l'Irlande a vu son parcours s'achever contre une valeureuse équipe d'Argentine, cette équipe possède de solides bases pour réaliser le triplé. Le calendrier sera toutefois compliqué pour les coéquipiers de Rory Best, intronisé capitaine de l'équipe, avec un déplacement en Angleterre et en France. Aussi, les éliminations prématurées en Coupe d'Europe des provinces du Munster, du Leinster et de l'Ulster, qui alimentent 90% des joueurs sélectionnés dans la liste de Joe Schmidt, ne présagent rien de bon pour le peuple vert... L'effectif est tout de même globalement stable et les automatismes acquis en club ou en sélection durant toutes ces années font de l'Irlande le principal outsider de l'Angleterre.

La cote est de 3.30 pour un triplé du XV du Trèfle.

Le Pays de Galles, ce danger perpétuel

Dan Biggar

Le XV du Poireau mise sur la continuité en s'appuyant sur le même groupe que celui qui est sorti de la redoutable poule A lors de la Coupe du Monde avant d'échouer d'un cheveu contre l'Afrique du Sud en quart de finale (23-19). Les renforts pour le Pays de Galles viennent surtout des retours de blessure. Les Gallois avaient été particulièrement frappés par la malchance et n'avaient pas pu pleinement défendre leurs chances à l'automne dernier. Le Toulonnais Leigh Halfpenny est en revanche trop juste pour cette compétition puisqu'il n'est pas encore remis de sa rupture des ligaments croisés du genou survenue lors de la phase de préparation à la Coupe du Monde. Fort heureusement, le redoutable buteur Dan Biggar sera là pour convertir en points l'avancée de son équipe. Difficile d'imaginer le Pays de Galles s'imposer dans ce tournoi avec des déplacements en Irlande et en Angleterre mais on a vu à l'automne dernier que cette équipe était reine pour déjouer les pronostics. Avec tous ces joueurs d'expérience (Warburton, Davies, North, Cuthbert...), le XV du Poireau est à considérer. Sa cote pour la victoire finale atteint tout de même 3.90.

L’Ecosse enfin gagnante ?

Craig Laidlaw

Ces dernières années l'Ecosse a souvent trainé une image d'équipe produisant un jeu séduisant mais totalement inefficace. Les Ecossais avaient d'ailleurs terminé à la dernière place de l'édition 2015 en s'inclinant même devant l'Italie (19-22) à Murrayfield. Méfiance, cette équipe a pris une toute autre dimension et le travail réalisé par Vern Cotter commence à porter ses fruits. Ce n'est pas un hasard si le XV du Chardon a renoué avec les quarts de finale lors de la dernière coupe du monde. Il a même fait trembler le futur finaliste australien avec une défaite controversée après un match grandiose (35-34). Attention donc à cette équipe qui sait enfin se montrer dangereuse et dont les montées défensives représentent un danger de tous les instants. Avec seulement deux nouveaux appelés pour ce tournoi, l'Ecosse mise sur la continuité et les cadres Gray en deuxième ligne, Laidlaw à la mêlée ou encore Hogg à l'arrière mèneront une nouvelle fois cette formation écossaise. La victoire finale dans ce tournoi cotée à 12 semble difficilement envisageable mais il faudra compter sur l'Ecosse, capable désormais de battre n'importe qui.

L’Italie retrouve sa dernière place ?

Segio Parisse

Les Transalpins avaient terminé à la cinquième place l'édition 2015 à la faveur d'une victoire obtenue en Ecosse. Il sera difficile pour l'Italie de reproduire pareille « performance » cette année. La Squadra Azzurra a été très inquiétante durant la Coupe du Monde où seule la courte défaite contre l'Irlande (16-9) a été un motif de satisfaction. Il faut dire que la sélection n'est guère épargnée par les blessures, et ce sont pas moins de dix nouveaux venus qui ont été convoqués dans le groupe pour défier la France lors de ce premier match. Quelques joueurs devraient porter le XV, comme le meilleur joueur du dernier Top 14 Sergio Parisse, Martin Castrogiovanni ou encore Michele Campagnaro. L'absence d'un buteur fiable reste un vrai problème pour le haut niveau et les échecs répétés de Kelly Haimona lors du Tournoi 2015 dans ce domaine avaient bien symbolisé cette défaillance générale dans le jeu au pied. Un manque d'automatismes et des joueurs au niveau limité, notamment sur les lignes arrières, devraient condamner l'Italie à la cuillère de bois dans ce Tournoi 2016. La cote de 201 pour une victoire finale de l'Italie est encore bien flatteuse par rapport aux chances réelles de cette sélection.

Les stats clés du Tournoi des Six Nations

Depuis l'arrivée de l'Italie en 2000 dans le Tournoi le faisant passer de cinq à six nations, l'Angleterre, la France, l'Irlande et le Pays de Galles se partagent les victoires. Le Grand Chelem a été réalisé à huit reprises en seize ans mais aucune fois lors des trois dernières éditions. La Cuillère de Bois attribuée à une équipe ayant perdu toutes ses rencontres a été décernée neuf fois dont à cinq reprises pour la seule équipe d'Italie. Avec aucun système de bonus et des nations proches en terme de niveau, sécuriser la victoire est primordiale. Le nombre d'essais inscrits est souvent faible lors des rencontres équilibrées.

Bien parier sur le Tournoi des Six Nations

Pour bien parier sur le Tournoi des VI Nations il est important de regarder dans quel cycle se trouvent les différentes équipes. Certaines sont en reconstruction et accordent un temps de jeu important aux jeunes joueurs par exemple. D'autres arrivent par contre à maturité avec des automatismes et un plan de jeu déjà établis.

Au fil des matchs la confiance apparaît ou disparaît en fonction des résultats. Il faut donc bien être vigilant à la dynamique des équipes. Celles toujours en lice pour une victoire finale étant souvent plus motivées pour s'imposer que celles qui n'ont plus rien à espérer du Tournoi. La dernière journée est aussi particulière et il n'est pas rare que jusqu'à 3 équipes puissent prétendre à la victoire finale comme ce fut le cas en 2015. La différence de points générale étant le premier critère pour désigner le vainqueur en cas d'égalité au classement, les rencontres peuvent être très débridées avec de nombreux essais.

Présentation du Tournoi

Le Tournoi des Six Nations se dispute chaque année en février et mars et rassemble les six meilleures nations européennes (France, Angleterre, Pays de Galles, Irlande, Ecosse, Italie). D'une année sur l'autre le calendrier change et en cette année paire ce sont la France, le Pays de Galles et l'Irlande qui ont le privilège de recevoir trois fois pour seulement deux déplacements. Depuis l’admission de l’Italie en 2000, le Tournoi des Six Nations a été remporté cinq fois par la France (2002, 2004, 2006, 2007, 2010), quatre par l’Angleterre (2000, 2001, 2003, 2011) et le Pays de Galles (2005, 2008, 2012, 2013) et à trois reprises par les Irlandais (2009, 2014, 2015). Le vainqueur de chaque match remporte deux points, un nul en octroie un et une défaite aucun. Il est important de noter qu'à l'inverse des matchs de championnat ou de Coupe du Monde il n'existe pas de système de point de bonus. Si deux équipes terminent à égalité, la différence de points générale est prise en compte.




  
Partagez Partager sur Facebook Envoyer par e-mail Plus d'options

Article "6 Nations" mis à jour le 24/07/2016

Bookmaker



Pari Foot
Pari Turf
Livescore
Resultat Foot en direct
Forum Paris Sportifs

Bonus Bookmaker



Bonus Betclic
Bonus Bwin
Bonus NetBet
Bonus Zebet
Bonus Unibet
Bonus Winamax

 

Au sujet de SportyTrader, 1er site d'aide aux pronostics et aux paris sportifs



SportyTrader.com est le site référence du pronostic et du pari sportif en ligne. Plus de 70 000 pronostics gratuits sont proposés sur le Foot, le Tennis, le Turf, le Rugby dont 50 000 sur le football !

Comparatif le plus complet des sites de paris en ligne, SportyTrader vous permet de parier en toute sécurité tout en profitant des meilleurs bonus et promotions disponibles sur internet.







 

Qui sommes-nous ? - Nous contacter - Nous recommander - Presse - Recrutement

Copyright © 2016 SportyTrader.com - Tous droits réservés

Conditions générales - Plan du Site
SoSpronostics, guide pour vos paris sportifs en ligne

  • Paris Sportifs
Langue