Pronostic Foot pour vos paris en ligne

Pronostic CAN 2015

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement en quelques instants pour être sûr de ne manquer aucun des pronostics de nos experts
et de bénéficier de tous les avantages de SportyTrader.com !

Coupe d’Afrique des Nations 2015

CAN 2015Initialement prévue au Maroc, la Coupe d’Afrique des Nations se tiendra finalement en Guinée équatoriale, du 17 janvier au 8 février 2015. Déjà co-organisateur de la compétition avec le Gabon en 2012, ce petit pays situé au sud du Cameroun et peuplé de moins d’1M d’habitants compte bien profiter de l’évènement pour attirer les projecteurs. Côte d’Ivoire, Algérie, Ghana, Cameroun, Tunisie : nombreux sont les cadors qui tenteront de faire oublier les absences du Nigéria et de l’Egypte, deux géants incapables de se qualifier… Qui s’installera sur le toit du continent africain ? Analyse.

Groupe A

  • Guinée équatoriale
  • Burkina Faso
  • Gabon
  • Congo

Le favori de ce groupe A, c’est bien le Gabon de Jorge Costa. Un statut facile à attribuer aux Panthères, qui avaient dominé le Burkina Faso en aller-retour lors des qualifications (2-0 à Libreville puis 1-1 à Ouagadougou). Lors du match retour, Pierre-Aymerick Aubameyang et ses coéquipiers étaient même parvenus à prendre un point malgré une heure passée en infériorité numérique… Il faudra toutefois se méfier des Etalons, surprenants finalistes de l’édition 2013 (battus 1-0 par le Nigéria) et toujours portés par le virevoltant Jonathan Pitroipa, auteur de 6 des 8 buts de sa sélection lors des qualifications ! Les deux cadors du groupe se retrouveront dès la première journée à l’occasion d’un choc promettant de faire des étincelles.

Ironie du sort, la Guinée équatoriale avait été exclue de la CAN pour avoir mis un joueur non sélectionnable sur le pré lors des qualifications, avant de se retrouver tête de série sur ses terres ! Mais le pays hôte aborde cette compétition dans le flou total, plus de six mois après son dernier match officiel et avec de nombreux joueurs récemment naturalisés. Difficile d’estimer le réel niveau de cette sélection équato-guinéenne, qui reste malgré tout dangereuse car devant son peuple...

Enfin, il faudra surveiller de près la progression du Congo, qui avait précipité l’élimination du Nigéria en allant s’imposer (2-3) chez le champion d’Afrique dès la première journée des qualifications. Les Lions de Claude Leroy s’appuient notamment sur Prince-Oniangué (Reims) ou encore Ndinga (Olympiakos) au milieu, mais comptent surtout sur Bifouma (Almeria) et Douniama (Guingamp) pour dynamiter les défenses. Surprise en vue ?

Groupe B

  • Zambie
  • RD Congo
  • Cap-Vert
  • Tunisie

A l’image de tout un pays, la sélection tunisienne veut faire sa révolution. Elle a déjà été amorcée depuis l’arrivée de Georges Leekens, qui a fait oublier plusieurs années désastreuses en terminant premier et invaincu d’un groupe qualificatif pourtant compliqué (Sénégal, Egypte, Botswana). Si les coéquipiers du Bastiais Wahbi Khazri apparaissent comme les favoris de cette poule B, ils devront se méfier du Cap-Vert. La sélection capverdienne est en effet en pleine expansion depuis quelques années et s’appuie sur une superbe génération de jeunes joueurs, représentée par le Lillois Ryan Mendes. D’ailleurs, le Cap-Vert avait dominé la Tunisie à Radès (0-2) lors des éliminatoires de la Coupe du Monde, gagnant ainsi sa place pour les barrages face au Cameroun, avant de voir la FA accorder une victoire sur tapis vert aux Tunisiens pour avoir fait jouer un joueur normalement suspendu. Il y aura comme un air de revanche entre les deux favoris du groupe B…

Lorsque l’on évoque la Zambie, on pense à Hervé Renard, qui avait soulevé le trophée en 2011 avec cette sélection à l’époque principalement composée de joueurs méconnus. Mais n’est pas sorcier qui le veut et les « Chipolopolo » vivent des heures moins glorieuses depuis leur sacre. Sortis dès les phases de poules de la CAN 2013 et seulement seconds de leur groupe qualificatif derrière des Capverdiens qu’ils retrouveront d’entrée, les Zambiens devront se sublimer s’ils comptent bousculer la hiérarchie. Reste que lorsque l’on a vécu un miracle une fois, plus rien n’est jamais pareil, et cette sélection évoluant avec ses exploits en mémoire reste dangereuse !

La République Démocratique du Congo ne s’est qualifiée qu’en tant que meilleur troisième mais jouera plus qu’un rôle d’arbitre dans ce groupe. Mongongu (Evian), Mbemba (Anderlecht), Makiadi (Werder), Mulumbu (WBA), Mbokani (Kiev), Bokila (Terek Grozny) : les Léopards possèdent des joueurs de classe à toutes les lignes ! Cette sélection est encore jeune et manque de cohérence collectivement mais reste capable de coups d’éclats. Il suffit de revoir la victoire décrochée chez la Côte d’Ivoire (3-4) en qualifications pour s’en convaincre…

Groupe C

  • Ghana
  • Algérie
  • Afrique du Sud
  • Sénégal

Il est là, le fameux « groupe de la mort » ! Sur la lancée de sa formidable Coupe du Monde, l’Algérie n’a fait aucun détail lors des qualifications pour la CAN en terminant avec le plus gros total de points (15), et ne vise rien d’autre que le titre en Guinée équatoriale. Il faut dire que si leur football inspiré avait surpris tout le monde sous la houlette de coach Vahid, les Fennecs ont encore franchi un cap depuis l’arrivée de Christian Gourcuff.

Le technicien historique des Merlus a transmis sa philosophie de jeu offensive, basée sur une possession de balle importante, et tire déjà le meilleur d’un groupe largement fourni en talents offensifs (Brahimi, Bentaleb, Kadir, Belfodil, Boudebouz…). Pour preuve, lors de ses cinq premiers matchs qualificatifs, tous remportés, l’Algérie a fait trembler les filets à 11 reprises. Il a fallu attendre une dernière rencontre sans enjeux au Mali (2-0) avec une équipe remaniée pour voir les coéquipiers de Yacine Brahimi, sans doute meilleur joueur africain de l’année 2014, ne pas marquer.

De leur côté, le Ghanéens ont effacé une Coupe du Monde très frustrante au cours de laquelle ils auront tout de même tenu tête à l’Allemagne (2-2) au terme d’un match sensationnel en terminant premiers de leur groupe qualificatif pour la CAN devant la Guinée, et comptent bien profiter de cette édition 2015 pour retrouver le sourire. Comme depuis des années, les Black Stars s’appuieront sur Gyan, capitaine emblématique et meilleur buteur de la sélection (43 réalisations). L’attaque est justement le secteur fort du Ghana, qui pourra aussi compter sur Asamoah (Juve), A.Ayew (OM), Waris (Trabzonspor) et Atsu (Everton) pour aller chercher un trophée qui lui échappe depuis plus de 30 ans…

Si ce groupe est dantesque, c’est aussi parce que le Sénégal est très ambitieux ! Après avoir buté sur la Côte d’Ivoire en aller-retour lors des qualifications pour le Mondial, Alain Giresse a profité d'une campagne rondement menée (2e derrière la Tunisie avec 13 points) pour faire grandir les Lions de la Téranga. Le coach français compte maintenant profiter de cette CAN pour faire éclater au grand jour tout le potentiel d’un groupe composé de nombreux joueurs solides du championnat de France (Souaré, Touré, M’Bengue, Djilobodji, Cissocko, Gueye) et porté par le duo Papiss Cissé – Moussa Sow devant.

Sur le papier, les « Bafana Bafana » sont un cran en-dessous des trois autres nations du groupe C. Méfiance tout de même, cette sélection sud-africaine est invaincue depuis neuf matchs et n’a pas connu la défaite dans son groupe qualificatif (3v, 3n), malgré la présence du Nigéria et des Congolais… Avec de nombreux joueurs évoluant dans les meilleurs clubs du pays (Kaizer Chiefs, Orlando Pirates…) et habitués à évoluer ensemble, les Sud-Africains pourraient bien mettre tout le monde d’accord. Ce groupe est définitivement le plus excitant !

Groupe D

  • Côte d’Ivoire
  • Mali
  • Cameroun
  • Guinée

20 participations pour seulement 1 titre, en 1992 : la Côte d’Ivoire n’y arrive décidément pas en Coupe d'Afrique ! C’est pour palier cette incapacité à briller dans les grands rendez-vous que les Eléphants ont fait appel à Hervé Renard, qui avait justement privé Yaya Touré et ses coéquipiers du titre en 2012 avec… la Zambie !

Malgré un parcours qualificatif laborieux, ponctué par le fameux match nul de la honte face au Cameroun lors de l’ultime journée (ndlr : dos à dos (0-0) et assurées de participer à la CAN, les deux équipes n’avaient tout simplement pas joué les 10 dernières minutes, se contentant d’une passe à dix), la Côte d’Ivoire est encore favorite de la Coupe d’Afrique des Nations. Un statut légitime au regard de son effectif (Gervinho, Drogba, Yaya Touré, Aurier, Tioté, Doumbia, Gradel, Kalou…).

Les Ivoiriens retrouveront justement le Cameroun, qui semble s’être libéré depuis le départ de Samuel Eto’o ! Un paradoxe lorsqu’on sait que le numéro 9 a souvent porté les espoirs de tout un peuple et endossé toutes les responsabilités… Plus collectifs et moins sous pression médiatiquement, les Lions Indomptables ont donné les clés de leur attaque à une jeunesse dorée (Choupo-Moting, Aboubakar, N’Jie, N’Koulou) et rêvent secrètement qu’elle lui montre la voie d'un cinquième titre en Coupe d'Afrique...

Derrière les deux nations phares de ce groupe, c’est le Mali, troisième des deux dernières éditions, qui jouera un rôle d’outsider. Inconstants lors des qualifications (3v, 3d), les Maliens sont capables du meilleur comme du pire, à l’image de leur attaquant bordelais Cheick Diabaté. Du haut de ses 90 sélections, le capitaine Sedou Keita devra agir comme un catalyseur au milieu, tandis que la défense devra être plus appliquée que lors des qualifications si elle compte résister aux attaques de feu de la Côte d’Ivoire et du Cameroun…

Enfin, il est bien difficile d’imaginer la Guinée d’Ismaël Bougoura se qualifier pour les quarts de finale. Mais le "Syli National" compte beaucoup sur son entraîneur français Michel Dussuyer pour déjouer tous les pronostics.

Notre pronostic !

Talent, caractère, mental, cohésion : l’Algérie a tout pour remporter cette Coupe d’Afrique des Nations 2015. Surtout, les « Fennecs » ont la chance d’avoir Christian Gourcuff sur leur banc. En l’espace de quelques mois, le technicien français a déjà tiré le meilleur de son groupe et saura créer une alchimie pour mettre le talent individuel au service du collectif. Seule une grande équipe en état de grâce pourra priver les Algériens du titre !

CAN 2015 : cracks en vue !

Comme pour chaque grande compétition, la CAN verra quelques pépites éclore. Voici notre top 3 des futurs cracks susceptibles de crever l’écran au cours de cette édition 2015 !

Nabil Bentaleb - 20 ans, Algérie

BentalebNabil Bentaleb a vu bon nombre de portes se fermer (Lille, Mouscron…) avant d’être repéré par Harry Redknapp au cours d’un stage en Angleterre. Incroyable lors des tests, le milieu polyvalent fait désormais le bonheur des Spurs, et s’annonce comme étant le futur grand crack algérien. Peu utilisé lors de la Coupe du Monde, celui que certains comparent à Xavi tant sa capacité à faire briller les autres impressionne, aura forcément du temps de jeu dans le système de jeu offensif de Christian Gourcuff. Attention les yeux !

Vincent Aboubakar - 22 ans, Cameroun

AboubakarL’heure de Vincent Aboubakar semble avoir sonné. Dans la foulée de sa signature à Porto cet été, l’ex prolifique buteur lorientais a profité de la retraite internationale du Roi Eto’o pour être propulsé à la pointe de l’attaque des Lions Indomptables. Et le puissant buteur a déjà prouvé lors des éliminatoires (4 buts) que ses épaules étaient assez larges pour une telle responsabilité. La machine est lancée…

Clinton N’Jie - 21 ans, Cameroun

NjieC’est sans doute le moins connu des trois, mais ClintonN’Jie commence à pointer le bout de son nez en Ligue 1, à Lyon. Avec sa pointe de vitesse ahurissante, ce pur produit du centre de formation des Gones est un poison sur son aile, et pourrait s’avérer être parfait dans un rôle de « super-sub ». N’Jie est encore un peu tendre face au but mais a clairement quelque chose en plus et fera forcément des merveilles s’il est mis dans les bonnes conditions. Et pourquoi pas dès la Coupe d’Afrique ?




    
Partagez Partager sur Facebook Envoyer par e-mail Plus d'options

Article "CAN 2015" mis à jour le 22/12/2014

Bookmaker



Pari Foot
Pari Turf
Livescore
Resultat Foot en direct
Forum Paris Sportifs

Bonus Bookmaker



Bonus Bwin
Bonus Parionsweb
Bonus PMU
Bonus Zeturf
Code Bonus Unibet
PMU Turf

 

Au sujet de SportyTrader, 1er site d’aide aux pronostics et aux paris sportifs



SportyTrader.com est le site référence du pronostic et du pari sportif en ligne. Plus de 70 000 pronostics gratuits sont proposés sur le Foot, le Tennis, le Turf, le Rugby dont 50 000 sur le football !

Comparatif le plus complet des sites de paris en ligne, SportyTrader vous permet de parier en toute sécurité tout en profitant des meilleurs bonus et promotions disponibles sur internet.







 

Qui sommes-nous ? - Nous contacter - Nous recommander - Presse - Recrutement

Copyright © 2012 SportyTrader.com - Tous droits réservés

Conditions générales - Plan du Site
SoSpronostics, guide pour vos paris sportifs en ligne

  • Paris Sportifs
Langue