ZEbet
 150€  OFFERTS!
Winamax
 100€  OFFERTS!
Betclic
 100€  OFFERTS!
100€ offerts chez POKERSTARS SPORTS !   C'EST ICI !

Plus de sport ? Les paris sportifs redoublent de créativité !

|

Par SportyTrader

Personne n’y échappe. La crise du COVID-19 est mondiale et touche tous les secteurs de la vie économique et sociale. Le monde des paris sportifs ne fait pas exception à la règle. Mais si le roseau plie, il ne rompt pas pour autant. Les bookmakers redoublent de créativité pour satisfaire les parieurs et ne pas anéantir leur activité à cause du virus. Sachez-le, vous pouvez parier sur tout. Absolument tout !

Coronavirus, Pape François et Beyoncé : à vos paris !

Obligés de se réinventer pour continuer d’offrir du contenu aux parieurs, les bookmakers n’hésitent pas à proposer des paris bien plus improbables qu’à l’accoutumé. C’est d’autant plus vrai à l’étranger où la réglementation sur les paris en ligne est beaucoup plus ouverte que celle imposée en France, plus stricte et mesurée. 

Avec la suspension de la plupart des compétitions sportives, les opérateurs internationaux étendent leurs offres aux sujets d’actualité avec des paris dits « spéciaux ». L’opérateur arménien Vbet a, par exemple, récemment proposé des cotes sur… le coronavirus, lui-même ! Vous pouvez ainsi miser sur des événements comme « L’inventeur du vaccin va-t-il remporter le Prix Nobel en 2020 ? » (le “oui” est côté à 5.00) , « Quel sera le premier pays à découvrir le vaccin ? » (USA à 2.35, Chine à 3.00 ou un pays européen coté à 7.50 ?) ou « La fin de la pandémie va-t-elle être annoncée par l’OMS avant le 1er janvier 2021 ? » (1.47 pour le “oui”, 2.50 pour le “non”).

Vbet - Actualité Coronavirus

Page du site VBet.com dédiée au  COVID-19 et aux paris sur le virus

Chez Bet365, bookmaker non disponible en France mais extrêmement populaire dans de nombreux pays, on vous parle politique. La marque britannique propose d’anticiper le vainqueur des prochaines élections américaines. Donald Trump, Joe Biden, Bernie Sanders ou Michelle Obama (cotée à… 126.00), qui sera votre favori ? 

Pour sa part, l’Irlandais Paddy Power offre la possibilité de miser sur une série de sujets aussi variés que surprenants. Les adeptes de religion peuvent ainsi tenter de prédire le nom du successeur du Pape François (Leo, John, Peter ou Grégory ?), les écologistes parieront sur Greta Thunberg comme Prix Nobel de la Paix, tandis que les passionnés de géopolitique miseront sur une éventuelle réunification de la Corée du Nord et de la Corée du Sud d’ici à la fin 2023.

Paddy Power - Actualité Coronavirus

L’interface des Paris Spéciaux de Paddy Power.

C’est bien connu, les paris en ligne sont un sport national au Royaume-Uni. Les Britanniques, habitués aux paris originaux et à un humour grinçant s’amusent notamment à proposer des mises sur l’affaire qui secoue le royaume depuis quelques semaines : la rupture entre le Prince Harry et la couronne. 

En vous rendant sur Betfair, vous pourrez, par exemple, parier sur le premier emploi rémunéré du frère de William : entraîneur de rugby, star de télé-réalité ou chauffeur de bus ? À vous de choisir ! Les fans de people s’y retrouveront également chez 1XBet dont la liste de mises originales semble infinie : Beyoncé va-t-elle divorcer avant le 31 décembre ? Cristiano Ronaldo fera-t-il un coming out avant la fin de l’année ? Brad Pitt et Angelina Jolie vont-ils se remettre ensemble ? Oui, vous pouvez bel et bien parier sur tous les sujets imaginables.

Betfair - Actualité Coronavirus
 
Betfair ne manque pas d’humour !
 

Et le sport dans tout ça ?

Euro 2020, Copa America et Jeux Olympiques, reportés. Champions League, Europa League et NBA, temporairement suspendues. Championnats et compétitions arrêtés un peu partout dans le monde… Les fans de sport vivent des heures (très) compliquées. 

Pour compenser cette période de disette sportive, de nombreux bookmakers mettent en avant les compétitions d’e-sport. Pas encore ouverts au betting par l’ARJEL dans l’Hexagone, les paris virtuels connaissent un succès retentissant à l’étranger. 

Au-delà des mises possibles sur les « Fantasy League » ou des jeux tels que League of Legends, la plupart des bookmakers internationaux offrent la possibilité de parier sur de nombreux sports virtuels (football, basketball, formule 1, moto GP, cyclisme, courses hippiques…). 

Bet365 propose, par exemple, des cotes pour la FIFA Quaran-Team Cup, une compétition lancée sur Twitter par le compte de Leyton Orient et à laquelle peuvent s’inscrire tous les clubs professionnels qui le souhaitent. L’idée de tournoi virtuel commence à germer dans tous les pays. 

En Espagne, un tournoi FIFA « La Liga Santander Challenge » a été lancé mi-mars sur la plateforme de streaming Twitch par le gamer Ibai Llanos. Mise en avant par de nombreuses stars du football ibérique, cumulant des milliers de vues, elle visait à récolter des fonds pour la lutte contre le virus. William Hill a sauté sur l’occasion pour proposer des cotes sur la compétition !

LaLiga - Actualité Coronavirus

Les joueurs professionnels qui ont représenté les différents clubs espagnols durant le tournoi FIFA organisé par la Liga.

Pour ceux qui ne peuvent se contenter du virtuel, vous pourrez toujours vous centrer sur le championnat à la mode en Europe : la Biélorussie ! 

Seule ligue encore en lice, la Vysshaya Liga est la nouvelle star des Bookmakers et peut contenter les parieurs en manque de sensations fortes. Comment résister à une victoire du FC Minsk cotée à 3.85 dans le derby face au Dinamo ? Aussi fou que cela puisse paraître, le Bélarus s’impose inévitablement comme la nouvelle place forte du football européen en ces temps de disette sportive. 

Une théorie confirmée à The Sun par l’idole locale, Aleksandr Hleb: « Tout le monde regarde maintenant la ligue biélorusse. Peut-être que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pourraient venir dans la ligue biélorusse pour continuer. Qui sait ? C’est le seul endroit en Europe où vous pouvez jouer au football. » Une aubaine pour vos paris.