ZEbet
 150€  OFFERTS!
Winamax
 110€  OFFERTS!
Betclic
 100€  OFFERTS!
EXCLU Pari de 10 € OFFERT+100€ de bonus Winamax!   ICI

Tous les chiffres du pari sportif en image !

|

Les bookmakers ont-ils la cote ? Sur quels sports les Français aiment miser ? SportyTrader revient en image sur tous les chiffres marquants du pari sportif en France !

Infographie : Le pari sportif en France

Prototype du parieur français !

Sans surprise, c'est sur la Ligue 1 que le parieur type français préfère miser, 15€ en moyenne par coupon. Ses équipes favorites ? Paris, Monaco, Lyon et Marseille ! Saint-Etienne ne s'invite étonnamment pas dans ce top4. Trop difficiles à pronostiquer, les Verts ?

Le football, sport roi

Près de 60% des mises sont enregistrées sur le football en France. Le tennis (18%) se fait une place de choix sur le podium, en compagnie du basket (11%). Le rugby ne représente que 3% du total misé, mais pourrait faire un bond grâce à la Coupe du Monde 2015, programmée en septembre. Malgré la réussite de l'équipe de France, force est de constater que le handball (2%) n'attire pas beaucoup les parieurs français.

Le pari sportif a la cote

Le pari sportif ne connaît pas la crise : 85% de joueurs en plus depuis 2012 ! Plus de joueurs et un total misé croissant (+100% de 2012 à 2015), qui a permis aux bookmakers de doubler leur chiffre d'affaires sur la période.

Voilà une excellente nouvelle pour tous les parieurs, qui bénéficient d'une offre enrichie par les arrivées de Winamax ou encore Zebet. La concurrence est plus rude pour les top bookmakers, qui n'hésitent plus à booster leur taux de retour au joueur (TRJ), notamment sur les paris les plus populaires (1N2). A peine supérieur à 80% dans sa globalité en 2014, le TRJ atteint désormais 85% ! Qui dit petit nouveau dit aussi paris gratuits et promotions à saisir. découvrez notre classement complet des meilleurs bonus.

Top 3 des régions où les parieurs affluent !

La Gironde est le département ayant connu une plus forte augmentation du nombre de comptes joueurs actifs (CJA), +37% entre le 1er trimestre 2014 et 2015 ! L'effet Willy Sagnol ? Avec l'arrivée du Grand Stade de Bordeaux, qui accueillera des matchs de l'Euro, ce chiffre pourrait bien augmenter de façon constante. Suivent le Rhône (+37%), porté par la réussite de l'Olympique Lyonnais, et le Nord (+28%). Espérons tout de même que les Nordistes n'aient pas misé trop gros sur le RC Lens... Malgré cette hausse considérable du nombre de CJA au T1 2015 (+6000 joueurs), la région Nord reste l'une des plus frileuses de France si l'on se penche sur le pourcentage de comptes actifs, avec moins d'un parieur sur 140 personnes (CJA inférieur à 0.7%).