Pronostic Foot pour vos paris en ligne

Pronostic NBA

Pronostics

Foot
Ligue des Champions

Football
Europa League

Foot
Ligue 1

Football
Ligue 2

Foot
Serie A

Football
Premier League

Foot
Liga

Football
Bundesliga

Basket
Bonus bookmaker NBA

Football
Liga Nos

Foot
Coupe du Monde

Rugby
Top 14

Foot
Brasileirao

Football
MLS

Basket
Pro A

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement en quelques instants pour être sûr de ne manquer aucun des pronostics de nos experts
et de bénéficier de tous les avantages de SportyTrader.com !

Les Warriors sur une autre planète ?

golden state nba 2017

Prenez les Warriors injouables de l'année passée et ajoutez-leur quelques renforts de luxe, pour obtenir le prototype d'une équipe que l'on annonce déjà triomphante en juin prochain. Insolente de facilité en post-saison il y a quelques mois, dans le sillage d'un duo Durant – Curry absolument inarrêtable, la franchise californienne a su conserver tous ses éléments majeurs (Green, Thompson, Pachulia), mais surtout enrôler Nick Young et Omri Casspi. Deux artilleurs qui, lorsqu'ils prendront feu en sortie de banc, pourront produire des matchs à 20+ points. Un luxe dont Golden State aurait pu se passer, qui permet à la franchise de débuter la saison en regardant de haut la concurrence.

Quasiment assurés de terminer top1 à l'Ouest grâce à un cinq majeur et une profondeur de banc incroyable, Curry et ses coéquipiers semblent avoir les moyens de faire mieux que leur bilan historique d'une saison 2015/2016 bouclée avec 73 succès pour 9 défaites. Cette année-là, le champion en titre avait débuté par 24 victoires de rang, mais avait buté sur Cleveland en Playoffs, au terme d'une finale (4-3) qui restera à jamais dans les mémoires.

On a vu une formation beaucoup plus mature au cours de l'exercice précédent, se contentant de "faire le job" en saison régulière (67v-15d), avant de monter en puissance dès le début des Playoffs. Titrés avec 16 victoires pour une seule défaite (face aux Cavs en finale), les hommes de Steve Kerr ont largement effacé la déception de 2016. Conscients qu'ils ont les moyens d'écrire l'histoire en devant l'équipe la plus dominante de tous les temps, ces magiciens ne laisseront plus rien à la concurrence. Alors, qui sera en mesure de stopper l'hégémonie du crew Golden State ?

La cote d'un titre des Warriors est proposée à 1.62 chez Bwin

King James s'est bien entouré cet été

cleveland nba 2017

Il y a Lebron James et les autres. Kyrie Irving l'a appris à ses dépens, au sein d'un vestiaire des Cavs qui s'est peu à peu dissolu. Pas assez bien entourés pour bousculer les Warriors en finale 2017 (4-1), les Cavaliers ont lâché le meilleur meneur de la ligue à Boston, en échange du lutin Isaiah Thomas. Un choix et un pari osé pour le champion déchu, qui a également enregistré l'arrivée de Derrick Rose. Parti pour jouer un rôle de doublure, l'ancien MVP pourrait bien débuter dans le 5 majeur, reléguant Isaiah sur le banc. Les deux joyaux seront clairement en concurrence, et c'est tant mieux.

A ces deux arrivées s'ajoutent celles de D-Wade et Jae Crowder! Le légendaire arrière de 35 ans retrouve son pote Lebron, avec qui il a conquis deux trophées (2012, 2013) sous le maillot du Heat de Miami. Ancien coéquipier de Thomas à Boston, l'arrière aux 13 PPG la saison passée va lui s'inviter dans le cinq majeur, aux côtés de Kévin Love.

Les Cavaliers vont envoyer du lourd à longue distance et semblent armés pour défendre l'arceau. Leur capacité à s'inviter pour la quatrième fois de rang en finale NBA dépendra de l'influence de Derrick Rose et Isaiah Thomas, les deux meneurs. L'un des deux devra émerger en tant que titulaire, en évitant les blessures. On ne remplace pas Kyrie Irving facilement, le pari est osé. Les Cavs ont pris des risques : c'est le prix à payer pour tenter de se payer la tête des Warriors. On a le sentiment que c'est King Lebron qui a construit cette équipe autour de lui, avec des joueurs qu'il apprécie. Le quadruple MVP sait que tout le monde jouera pour lui, et assumera seul les responsabilités d'un échec. Pour ce qui ressemble à sa dernière année dans l'Ohio, celui qui est devenu une légende rêve d'offrir un nouveau titre aux siens.

Pariez sur un titre des Cavaliers à 6 chez Unibet !

Derrière les deux monstres, un quatuor se dessine

houston nba 2017

Il n'y a plus que Golden State à l'Ouest. Las de se faire rouler dessus dès le début des Playoffs, les Rockets de Houston ont frappé fort en s'offrant Chris Paul. Magnifique mais pas assez bien entouré chez les Clippers, le meneur va former un duo génial avec James Harden. Les deux hommes, entourés d'artilleurs, vont s'amuser avec toutes les défenses de la ligue. On a hâte de voir les Texans monter en puissance collectivement. Reste à savoir s'ils sauront se mettre à la hauteur défensivement, eux qui ne présentaient que le 17e bilen (103 points encaissés par match) en 2016/2017 dans ce secteur. Sur le papier, Houston est mieux armé que San Antonio ou encore OKC pour s'inviter en finale de conférence. La cote d'un sacre des Texans est proposée à 9.

Deuxième de conférence derrière Golden State la saison passée (61v-21v), San Antonio n'avait pas pu défendre ses chances en finale la "West Coast", la faute à une blessure de l'immense Kawhi Leonard dès le match 1. Si son ailier reste en bonne santé, SA peut encore faire très mal. D'autant que les Texans ont enrôlé un Rudy Gay énorme avec les Kings mais dont les perspectives d'enfiler un jour une bague étaient inexistantes. Avec Gasol, Aldridge, Gay, Green, Parker ou encore l'inamovible Ginobili, les Spurs ont le talent et l'expérience. Ils devront compter sur leurs jeunes talents (Dejounte Murray, Bertans...) pour approrter cette dose d'inssouciance nécessaire en sortie de banc. l'emblématique Gregg sait comment faire prendre la mayonnaise. Sous-estimer San Antonio (cote de 13) est l'erreur classique. On attend les Spurs à la lutte avec Houston et Oklahoma pour la deuxième place de la saison régulière.

oklahoma nba 2017

Car oui, le Thunder aussi sera dans la discussion. Il n'y a plus que le MVP Russel Westbrook pour faire tomber la foudre à Oklahoma. L'homme qui a terminé la saison passée en triple-double (31.9 points, 10.6 rebonds, 10.4 passes) sera entouré de Carmelo Anthony et Paul George. Volontaire mais trop esseulé pour viser quoi que ce soit chez les Pacers, George a rejoint OKC dans l'espoir d'enfiler un jour une bague. Concernant "Melo", une page se tourne avec les Knicks. Irréprochable dans l'attitude, l'ailier de 33 ans a prouvé à travers ce transfert qu'il était prêt à mettre son talent au service du collectif. Oklahoma n'est plus là pour faire le show : il s'agit maintnant de ramener un titre à la maison. Pour vibrer derrière OKC Bwin vous propose une cote de 15.

A l'Est, seul Boston a les moyens de contrer Cleveland sur la durée d'une saison régulière. Les Celtics avaient terminé la saison régulière 2016/2017 à la première place sur le fil, avant de se faire martyriser par Cleveland en Playoffs (4-1). Qu'en sera-t-il avec le duo Irving – Hayward ? Les Celtics vont construire autour des deux All-Star, en misant tout sur le collectif. Horford en troisième homme, des jeunes talents (Tatum, Green) et plusieurs joueurs de devoir (Morris, Baynes...) suffiront à briguer l'une des deux premières places. C'est en Playoffs qu'on en saura plus sur le réel potentiel de ces Celtics !

Milwaukee et Minnesota vont nous régaler !

milwaukee nba 2017

Gianni Antetokounmpo, ça vous dit quelque chose ? Le Grec d'origine nigériane fait le bonheur de Milwaukee. A seulement 22 ans, il semble déjà prêt à jouer un rôle dans la discussion MVP. Portés par un roster à la fois jeune et talentueux, les Bucks vont construire autour de leur prodige. Le joueur a claqué 22.9 points de moyenne la saison passée : il veut casser la barrière des 30 en 2017/2018. Derrière le top6 des favoris, c'est Milwaukee qu'on choisit !

Minnesota aussi débute l'exercice avec un potentiel énorme. Les loups ont sans doute réalisé le mercato le plus abouti, enregistrant les arrivées de Jamal Crawford, Jimmy Butler, Taj Gibson et Jeff Teague. Que du beau monde, pour bien entourer les deux perles que sont Wiggins et Anthony-Towns. Auteur d'une saison 2016/2017 à 25 points de moyenne l'année de ses 21 ans, le pivot sera l'une des attractions de la ligue. Le départ de Rubio (Utah) est largement comblé pour une franchise programmée pour gagner. Comme pour les Bucks, les matchs des Wolves vaudront le détour. Une épopée magnifique en Playoffs n'est pas impossible pour ces deux franchises montantes.

On n'oublie pas non plus les Wizards de John Wall. Parmi les trois meilleurs meneurs de la ligue, celui qui avait buté sur les Celtics en demi-finale de conférence sera encore épaulé par Bradley Beal et Marçin Gortat. Washington pourra également compter sur le meneur Tim Frazier (ex Pelicans), seule recrue de choix. On a tout de même là une équipe diablement compétitive, capable de créer une surprise à l'Est.

Petit coup de coeur également pour les Pelicans de la Nouvelle-Orléans, qui s'avancent cette saison avec un duo Demarcus Cousins – Anthony Davis. Il ne faudra pas s'étonner de voir régulièrement les deux monstres vous choquer dès le réveil, au moment de prendre connaissance des top10 de la nuit. Si leur profondeur de banc reste douteuse, les Pelicans seront logiquement dans les huit meilleurs à l'Ouest.

Frank Ntilinika, le Français a suivre

ntilinka nba 2017

Frank Ntilinika avait un rêve : jouer en NBA. Lancé dans le grand bain par Collet à Strasbourg dès 17 ans, le meneur polyvalent (1m96) a rapidement mis la Pro A à ses pieds. Français d'origine Rwandaise, il a réellement pris son envol au cours de la saison 2016/2017 (5.2 PPG à 48% au tir, 1.4 PD, pour seulement 18 minutes par rencontre). Protégé par un coach bien conscient que les scouts NBA étaient aux pieds de son joyau à chaque match, le joueur a été drafté en huitième position par les Knicks de New York. Un rêve devenu réalité pour cet amoureux du jeu, fan de Michael Jordan. On suivra de près son évolution au sein d'une franchise partie sur de toutes nouvelles bases, sans pression. Alors que son arrivée chez les A en équipe de France ne devrait plus tarder, Ntilinika est aujourd'hui le joueur français le plus haut drafté de l'histoire, devant Noah, 9e choix des Bulls en 2007.

12 Français sur les parquets NBA

C'est le premier des trois français draftés cette saison, avec Lessort (50ème choix, Sixers) et Kaba (60ème choix, Atlanta Hawks). Ils rejoignent Noah (N.Y Knicks), Parker (Spurs), Mahinmi (Washington Wizards), Lauvergne (Spurs), Séraphin (Indiana Pacers), Fournier (Orlando Magic), Batum (Charlotte), Gobert (Utah Jazz) et Luwawu-Cabarrot (76ers). Un beau contingent français de 12 joueurs, qui garantit un bel avenir à l'équipe de France.

Quelques astuces utiles pour parier sur la NBA

spurs nba 2017

Les surprises en NBA sont fréquentes et il est important de partir du principe que tout peut arriver. Plusieurs éléments sont à surveiller avant de placer un pari mais le plus important d'entre eux est la dynamique de l'équipe. Les résultats d'une franchise sont souvent cycliques car ils dépendent de l'adresse au tir, de la confiance du groupe, de la motivation, de la communication en défense et plus généralement de l'alchimie entre les joueurs. Les dynamiques sont longues à se créer mais aussi à se défaire. C'est pourquoi regarder l'historique récent est indispensable avant de placer un pari.

Les absences de joueurs majeurs sont aussi à surveiller. Avec le rythme élevé du calendrier il n'est pas rare que certains joueurs doivent s'économiser pour soigner des blessures plus ou moins importantes. Comme le basket est le sport collectif où l'apport d'un individu peut avoir le plus d'impact, il est indispensable de surveiller la liste des joueurs susceptibles de rater la prochaine rencontre. Certaines équipes sont vraiment dépendantes de leur meilleur joueur et avoir connaissance d’un forfait majeur de dernière minute peut permettre de bénéficier de très belles cotes. L'autre conséquence de cette cadence infernale est bien sûr l'accumulation de la fatigue. Une à deux fois dans la saison une équipe doit enchaîner les matchs à l'extérieur aux quatre coins du pays dans un court laps de temps. Les rencontres jouées durant ces « road-trips » et les miles parcourus sont pesants sur le physique et la fraîcheur mentale des joueurs.

Certaines équipes savent très rapidement qu'elles ne parviendront pas à se qualifier pour les playoffs. Or plus une équipe a de mauvais résultats, plus elle a de chances d'obtenir un bon choix à la draft de fin de saison et ainsi récupérer un bon joueur. Quelques équipes dites en reconstruction n'hésitent pas à perdre volontairement des matchs en expérimentant certaines tactiques ou en accordant du temps de jeu à des joueurs médiocres. Les séries négatives après le All-Star Game de février sont donc fréquentes chez les équipes à la peine au classement. Par exemple en 2016, Brooklyn a achevé sa saison avec 10 défaites d’affilée en mettant par exemple au repos Brook Lopez pourtant en parfaite santé.

Enfin, une astuce de début de saison consiste à repérer les équipes qui ont changé d’entraîneur durant l'été. Certaines franchises à l'identité défensive transforment totalement leur profil sous l'impulsion d'un nouveau coach qui amène une nouvelle philosophie de jeu basée sur l'attaque. A l'inverse, si un propriétaire a payé le prix fort pour recruter un pivot au profil défensif cela donne aussi une indication. Les bookmakers ont tendance à se fier aux statistiques de la saison passée pour prédire le nombre de points marqués dans un match mais ces changements sont autant d'opportunités de prendre un pari du type over/under judicieux

Les stats clés de la NBA

Lors des 82 matchs disputés par chacune des 30 équipes en saison régulière, entre 195 et 200 points sont inscrits en moyenne par match. Les rencontres mettant aux prises deux équipes portées vers l’avant peuvent parfois générer plus de 220 points, tandis que celles qui voient évoluer deux formations limitées offensivement ou focalisées sur leurs tâches défensives se bouclent régulièrement sous les 180.

Depuis 2000/2001, 10 des 13 équipes titrées figuraient parmi les deux premiers de leur Conférence en saison régulière. Si les surprises sont courantes en saison régulière, elles sont donc rares en Playoffs !

Les meilleures équipes tournent en général entre 65 et 80% de victoires, tandis que celles à la lutte pour le top8 qualificatif pour les Playoffs se situent entre 45 et 55. Les deux ou trois dernières ne gagnent en moyenne qu’un match sur quatre.

Bien parier sur la NBA

Juger la forme des équipes est très important en NBA. Une franchise peut jouer jusqu’à 4 matchs par semaine et fonctionne souvent par séries. Mais c’est surtout le calendrier qui doit être pris en compte. Une équipe s’apprêtant à disputer 6 matchs consécutifs devant son public pourra travailler sereinement.

Au contraire, il est courant de voir une équipe se déplacer aux quatre coins des Etats-Unis en l’espace de quelques jours et craquer tant mentalement que physiquement. Ces « road trips » sont éprouvants pour les organismes et se bouclent généralement par des défaites. Voir une grande équipe chuter chez un petit après plusieurs matchs disputés loin de ses bases n’est pas rare.

Méfiez-vous du calendrier des équipes et tentez de déceler un éventuel manque de motivation ! 82 matchs sont disputés en l’espace de quelques mois et toutes les franchises jouent quelques matchs sans réelle envie. On assiste régulièrement à des grosses surprises en fin de saison régulière, surtout quand les classements sont figés et que les équipes sont déjà tournées vers les Playoffs, ou les vacances.

Enfin, notez que les surprises sont très rares pendant les Playoffs ! Les favoris donnent enfin leur pleine mesure et ne déçoivent pas. D’ailleurs, historiquement, le Champion NBA est 80% du temps placé à l’une des deux premières places en saison régulière.

Présentation de la Ligue

La NBA est la meilleure ligue de basket-ball au monde et fait rêver tous les joueurs, qu’ils soient européens ou américains. Elle est composée de trente équipes, réparties équitablement dans deux Conférences (Est-Ouest). Lors de la saison régulière, les équipes s’affrontent en fonction de leur proximité et disputent un total de 82 matchs. Au terme de cette première phase, les huit meilleures franchises de chaque conférence, départagées au pourcentage de victoires, sont qualifiées pour les Playoffs.

Lors de ces Playoffs, un tableau est établi dans chaque Conférence en fonction du classement. Le 1er affronte le 8e, le 2e est opposé au 7e, etc. Les confrontations se jouent au meilleur des sept matchs et l’équipe ayant terminé devant son adversaire en saison régulière reçoit toujours quatre fois si la série va à son terme.

Pour finir, la finale NBA oppose toujours le vainqueur de chaque conférence. Elle se dispute également au meilleur des sept matchs et l’équipe ayant affiché le meilleur pourcentage de victoires en saison bénéficie de l’avantage du parquet en cas de match décisif. Les équipes actuellement dominantes en NBA sont : les Spurs de San Antonio (Parker, Duncan, Ginobili, Leonard, etc…), les Clippers de Los Angeles (Griffin, Paul), les Cavaliers de Cleveland (Lebron James, Kyrie Irving), le Thunder d’Oklahoma (Durant, Westbrook) ou encore les Bulls de Chicago (Rose, Noah).

Les Lakers de L.A ou encore les Celtics de Boston possèdent un palmarès hors du commun, mais ont entamé une phase de transition et n’ont pas encore retrouvé les sommets.




  
Partagez Partager sur Facebook Envoyer par e-mail Plus d'options

Article "NBA" mis à jour le 20/10/2017

Bookmaker



Pari Foot
Pari Turf
Livescore
Resultat Foot en direct
Forum Paris Sportifs

Bonus Bookmaker



Bonus Betclic
Bonus Bwin
Bonus NetBet
Bonus Zebet
Bonus Unibet
Bonus Winamax

 

Au sujet de SportyTrader, 1er site d'aide aux pronostics et aux paris sportifs



SportyTrader.com est le site référence du pronostic et du pari sportif en ligne. Plus de 70 000 pronostics gratuits sont proposés sur le Foot, le Tennis, le Turf, le Rugby dont 50 000 sur le football !

Comparatif le plus complet des sites de paris en ligne, SportyTrader vous permet de parier en toute sécurité tout en profitant des meilleurs bonus et promotions disponibles sur internet.







 

Qui sommes-nous ? - Nous contacter - Nous recommander - Presse - Recrutement

Copyright © 2017 SportyTrader.com - Tous droits réservés

Conditions générales - Plan du Site
SoSpronostics, guide pour vos paris sportifs en ligne

  • Paris Sportifs
Langue