ZEbet
 150€  OFFERTS!
Winamax
 100€  OFFERTS!
Betclic
 50€  OFFERTS!

Pronostic Open d'Australie

 


Qui pour priver Federer d'une vingtième magnifique ?

Roger Federer a confisqué deux (Open d'Australie, Wimbledon) des trois tournois majeurs qu'il a disputés en 2017, laissant le soin à Rafa de s'adjuger Roland-Garros et l'US Open. Héroïque à Melbourne l'année passée (victoires face à Nishikori, Wawrinka et Rafa), le roi, plus affûté que jamais, rêve de soulever un 20e titre du Grand Chelem en Australie. Beaucoup trop facile lors de la Hopman Cup – remportée par les Suisses -, Roger aborde ce tournoi marqué par les absences de Murray et Nishikori en position de force. Le roi est parti pour un doublé : qui peut l'en priver ?

Federer toujours à l'heure

Le poids des années n'atteint pas la légende Federer. Revitalisé par un long break courant 2016, le Suisse bénéficie d'une règle ATP récompensant la longévité (avoir joué plus de 600 matchs, avoir 34 ans ou cumuler au moins 12 ans sur le circuit) pour se permettre de zapper au moins trois Masters 1000, en échappant à toute sanction. En zappant quasiment toute la saison sur terre battue en 2017, RF a fait un choix intelligent. Engagé dans 12 tournois l'année passée, Roger a triomphé à sept reprises, affichant 52 succès pour 5 défaites. Le maestro joue moins et gagne plus : il a toujours un temps d'avance sur la concurrence.

"La programmation sera la clé de ma longévité" Roger Federer

Quintuple vainqueur de l'Open d'Australie (2004, 2006, 2007, 2010, 2017), Roger n'a plié qu'une seule fois avant les demies au cours de ses 14 dernières apparitions à Melbourne. Vainqueur de 88 de ses 101 matchs disputés dans le tournoi (87% de succès), Federer est l'homme à battre dans la fournaise australienne. Protégé par son statut de numéro 2, il est assuré d'éviter Nadal avant une éventuelle finale. Les deux leaders du classement ATP nous avaient offert le plus grand match de la saison en 2017, remporté au forceps par Roger (6-3 3-6 6-1 3-6 6-3). Tous les fans de grand tennis rêvent que l'histoire se répète...

Profitez d'une cote de 2.75 sur Bwin pour parier sur une victoire de Federer à l'Open d'Australie

Nadal en numéro 1

Rafael Nadal a imité Roger en écrasant tout le monde sur son passage en 2017. Libéré de ses pépins physiques, "El Toro" s'est notamment amusé sur terrre battue, pendant trois mois (24 victoires, 1 défaite (face à Thiem, à Rome)). Vainqueur de Roland Garros sans concéder un seul set, l'Espagnol n'a pas non plus été en reste sur les autres surfaces. Vainqueur de l'US Open et du 500 Pékin, il a également disputé quatre finales (Open d'Australie, Acapulco, Miami, Shanghaï).

Seul Roger aura privé Rafa d'une saison absolument insensée. Vainqueur des quatre confrontations en 2017, Federer a ramené la série face à son plus grand rival à 15 victoires pour 23 défaites. On pourait encore assister à plusieurs duels épiques entre les deux hommes cette saison. Et pourquoi pas en finale du premier Grand Chelem de la saison ?

Absent du tournoi d'exhibition d'Abu Dhabi en raison d'un genou droit capricieux, Rafa aborde dans le flou cette nouvelle saison, sans aucun match dans les jambes. On avait quitté l'Espagnol sur une jambe lors du tournoi des maîtres en novembre dernier, contraint de déclarer forfait suite à sa défaite inaugurale devant Goffin. Rassurant à l'entraînement du côté de Melbourne, le Majorquin demeure moins bien préparé que d'autres joueurs du top10. Protégé par son statut de numéro 1 mondial, il aura le temps de monter en puissance avant le début des choses sérieuses. Vainqueur du tournoi en 2009 avant d'être stoppé trois fois en finale (2012, 2014, 2016), Nadal ne vise rien d'autre que le titre.

Betclic propose une cote de 5.50 pour un triomphe de Rafa à Melbourne.

Le retour du Djoker !

Absent des courts depuis Wimbledon 2017, Novak Djokovic a beaucoup manqué au circuit ATP. Blessé au coude, le Serbe a profité des six derniers mois pour prendre du recul, se ressourcer. Celui qui a roulé sur tout le circuit entre 2011 et 2016 avait avoué manquer d'envie après son titre à Roland Garros (2016). Retombé à la 14e place mondiale, "Nole", qui a vu Roger et Rafa revenir au sommet, se retrouve face à un immense défi. Celui de revenir au sommet, de retrouver la joie de soulever un titre du Grand Chelem. Ce n'est clairement pas gagné, sur un échiquier où les anciens brillent toujours, tandis que plusieurs jeunes commencent à atteindre une maturité suffisante pour prétendre à de grandes choses.

Si l'on a aucun doute concernant la capacité du Djoker à revenir dans le top5 mondial, son niveau de préparation à l'aube de ce premier Majeur de la saison est très incertain. Fortfait à Abu Dhabi où il était sensé retrouver des sensations, Novak n'a – tout comme Nadal – encore aucun match officiel sur lequel s'appuyer. L'homme aux 12 titres du Grand Chelem aura sans doute besoin de temps pour retrouver son meilleur niveau. Son talent associé à un mental de fer nous permet tout de même de penser qu'il a les armes pour aller au bout...

Si vous croyez en Djokovic dès cet Open d'Australie, Betclic offre une cote de 6.50.

Zverev est impatient

Sascha Zverev est un talent précoce. Devenu le sixième plus jeune joueur à soulever un Masters 1000 à Rome en 2017, l'Allemand a confirmé qu'il avait l'ADN des grands en soulevant quatre autres trophées, dont un nouveau  MS1000 à Montreal.

Grand, puissant, endurant et tueur, le petit frère de Mischa attend toujours sa première grosse performance en Grand Chelem, lui qui n'a étonnamment encore jamais disputé un seul quart de finale. On a le sentiment que ce n'est qu'une question de temps pour celui qui semble désormais capable de faire chuter n'importe qui sur toutes les surfaces au meilleur des cinq sets.

Dominé par la Suisse de Federer en finale de la Hopman Cup, Zverev aborde en bonne forme physique ce tournoi. Son statut lui adosse une certaine pression : sera-t-il à la hauteur des attentes ?

La victoire finale de Zverev est proposée à 12.00 chez Bwin.

L'année de Dimitrov ?

Ils sont nombreux à disposer du potentiel pour voir au moins les quarts du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, avant d'espérer aller au bout. Grigor Dimitrov (cote de 11.00 chez Bwin) en fait évidemment partie. Tombé en cinq sets face à Nadal en demi-finale de la dernière édition, le Bulgare a tellement progressé physiquement qu'il est désormais capable de tenir la distance face aux grands joueurs. Vainqueur de son premier Masters 1000 à Cincinnati avant de triompher dans le Masters de Londres, l'actuel 3e mondial a enfin déployé ses ailes. Tout le monde l'attend très fort dès cet Open d'Australie.

Les autres prétendants

Si les énormes surprises sont rares en Australie où les cadors ont à cœur de marquer leur territoire, cette édition 2018 nous offre tout de même un beau plateau d'outsiders. On peut citer Kyrgios (15.00 chez Betclic), récent vainqueur de son premier tournoi devant son public, à Brisbane. S'il trouve son rythme et fait preuve de sérieux, l'Aussie est capable de créer un engouement incroyable dans les travées de la Rod Laver Arena.

Il y a aussi Del Potro (15.00), 12e mondial mais de retour à un niveau top5. Impressionnant face à Thiem et Federer au cours du dernier US Open, le géant avait plié en demi-finale devant Rafa, confirmant ses difficultés pour enchaîner trois grands matchs au meilleur des cinq sets. La clé de sa réussite résidera dans sa capacité à écouter ses premiers rendez-vous de la quinzaine.

Incroyable en fin de saison passée – et notamment face à la France en Coupe Davis -, David Goffin (15.00 chez Betclic) fait également partie des joueurs que personne ne veut affronter. Plus du tout complexé face aux meilleurs, le diable peut faire jouer son jeu de jambes pour faire des merveilles.

Finaliste du dernier Wimbledon, Marin Cilic (cote de 20.00) est également à surveiller de près dans ce tournoi. Depuis qu'il a triomphé à l'US Open, le Croate n'a plus aucun complexe. A noter également le retour de "Stanimal", lui aussi absent des courts depuis de long mois. Wawrinka (29.00) a remporté ce tournoi en 2014 et n'avait échoué qu'en demi-finale l'année passée : ses chances sont réelles. Reste à savoir dans quel état de forme le Suisse abordera la quinzaine, sous un soleil infernal.

Derrière ces quatre outsiders désignés, on retrouve Jack Sock, Jo Tsonga, Gaël Monfils et Dominic Thiem. Un quatuor explosif, tout à fait capable de réaliser de grandes choses.

Les Français attendus !

Les tricolores ont débuté la saison de manière incroyable. Respectivement titrés à Doha et Pune, Gaël Monfils (cote de 75.00) et Gilles Simon (75.00) abordent cette quinzaine avec de belles certitudes. S'il n'a pas affiché son meilleur niveau de jeu, Benoît Paire (250.00) peut lui aussi se satisfaire de sa première semaine. Demi-finaliste de Pune – défait en trois sets par Anderson, le protégé de Thierry Champion se verrait bien faire une deuxième semaine, comme à Wimbledon l'année passée (8e de finale). 

Jo Tsonga (50.00) aborde lui cette saison avec de sérieuses intentions. Très décevant face à Goffin en finale de la Coupe Davis, le Français devra élever son niveau de jeu s'il espère retrouver le niveau qui lui avait permis d'atteindre les quarts de la dernière édition (battu par Wawrinka). Le doute habite aussi Richard Gasquet (150.00). Dominé en deux manches par Tsitsipas au deuxième tour du 250 de Doha, le petit prince ne fait clairement pas partie des outsiders en Australie. Incapable de rallier ne serait-ce qu'un troisième tour en Grand Chelem l'année passée, "Richie" devra retrouver ses sensations.

Adrian Mannarino (200.00) aussi voudra créer la sensation. Meilleur Français sur la fin de saison passée, le Parisien, 28e mondial, compte sur son jeu atypique pour faire dégoupiller un top20. Ses chances de voir la deuxième semaine sont bien réelles !

Le clan français compte enfin sur Lucas Pouille (75.00), son porte étendard désigné pour les prochaines campagnes de Coupe Davis. Encore très fébrile dans les grands rendez-vous, l'actuel 18e mondial a tout de même déjà goûté à deux quarts de finale en Grand Chelem à 23 ans. Sorti au premier tour lors de ses quatre apparitions à Melbourne, "La Pouille" a beaucoup de points à prendre. On l'attend au moins au rendez-vous des huitièmes.

Portes ouvertes à une surprise chez les dames !

Il faudra attendre pour revoir Serena Williams en match officiel. Maman depuis septembre dernier, la plus grande joueuse de tous les temps, pas encore prête, a décidé de retarder son retour sur le circuit. Un forfait auquel s'ajoute celui de "Vika" Azarenka, pour raisons personnelles. Le tableau de cet Open d'Australie dames est incroyablement ouvert. Intenable lors du Masters de fin d'année, Caroline Wozniacki a clairement des chances de soulever son premier Majeur, au même titre que Pliskova, Halep, Svitolina et Konta. Parmi les prétendantes ayant déjà soulevé un trophée du Grand Chelem, on retrouve Sharapova, Muguruza, Kerber.

On surveillera également de près les performances de Caroline Garcia. Huitième mondiale, la Française a démontré en fin de saison passée qu'elle avait l'étoffe des grandes.

Les cotes chez les dames

Voir toutes les cotes sur l'Open d'Australie